Hark
Univers Fantastique
Hark, Conte d'une histoire

Si vous souhaitez comprendre la situation actuelle de la civilisation Lumienne, première créature intelligente de notre monde, je suis obligé de remonter bien en arrière dans l’Histoire et de vous donner de ce savoir qu’est le mien. Certains passages de mon histoire seront brefs et peu détaillés afin de vous donner les grandes lignes. Si la curiosité vous ronge, de nombreux ouvrages vous donneront pleine satisfaction et bien évidemment si vous avez des questions, gardez les pour vous, je ne supporte pas d’être interrompu. Bien. Nous pouvons commencer.

La civilisation Lumienne a connu quatre ères depuis son apparition. La première est simple. Il n’y a rien d’intéressant à en dire. Le Lumien découvrait son environnement, mourrait, naissait, mourrait, naissait, mourrait, naissant, mourrait. Un état primaire, dépourvu d’organisation, de caste, de société. Chacun menait son petit chemin de vie de son côté, cultivait sa nourriture, construisait sa maison. Bref, rien de fantastique. De nombreux écrits témoignent de la découverte de l’écriture, de l’agriculture et des premières constructions, aussi pittoresques fussent-elles. Si ça vous intéresse.

La seconde ère commence à rendre le sujet intéressant. Des Lumiens comme les autres ont soudainement commencé à fonctionner en communautés et se sont installés aux alentours d’une mystérieuse bâtisse. Vous vous posez sans doute la question “Quelle est cette mystérieuse bâtisse ?” Fantastique ! Vous êtes prévisibles. Ce bâtiment avait été découvert par pur hasard et nous a inspiré notre architecture en plus de nous donner une première approche de la taille de la pierre et de la construction. Son origine est inconnue. Nous ignorons qui ou quoi l’a construit, et quand. A l’intérieur se trouvait notre salut. Notre bénédiction. Grâce à leur découverte, le peuple Lumien, mon peuple, e enfin eu accès à l’évolution, au savoir et à la magie. Ce mystérieux temple abritait 5 reliques : les Harks, des objets divins, des artefacts mystiques qui ont permit le lancement de notre civilisation. Lorsque la porte du temple eût été ouverte, une sensation étrange envahit chacun des Lumiens dans les alentours. Les textes anciens parlent de “flash douloureux entrecroisés de piqûres de connaissances, comme si des livres entraient de force dans la mémoire.” Depuis, chaque Lumien maîtrise la magie élémentaire, dite primaire de nos jours. Et ce flux de savoir et de pouvoir mena notre peuple vers une ère prometteuse, riche, pleine de promesses qui dura longtemps.

Bien évidemment, cela ne pouvait rester comme tel. La paix, le calme, la vie douce, paisible, l’entraide entre tous. Là n’est qu’une utopie, une vision parfait et impossible de notre civilisation. Il suffit du moindre écart, de la moindre envie de pouvoir pour mettre fin à la paix et à la tranquillité. Et nous, Lumiens, n’échappons pas à la règle semble-t-il.

Chaque Lumien naît avec des pouvoirs plus ou moins grands, des prédispositions à la magie pourrait on dire, le potentiel final dépend ensuite de la motivation, du travail, de l’entraînement. Bien évidemment tout cela est faux, simples mots de réconfort pour les faibles, les mal nés, les malchanceux. En réalité, tout dépend de ce fameux potentiel magique de base. Lui seul fait la différence, et ce fait s’applique pour toutes et pour tous : le talent du plus fainéant dépassera le travail des plus faibles. Sauf que la nature s’en est mêlée.

Jusqu’alors, nous maîtrisions la magie dite élémentaire, celle qui permet le contrôle du feu, de l’eau, de l’air et de la terre. Ces pouvoirs vous semble immenses, et pourtant ils n’ont qu’une utilité : servir le quotidien. C’est ainsi que fonctionne la société, avec la canalisation de l’utilisation de la magie, permettant d’instaurer stabilité et équilibre. Une paix intouchable d’une certaine façon. Intouchable ai-je dit ? Une seule menace pèse sur cette harmonie : la différence. Donc, lorsque des Lumiens développent une magie nouvelle, inconnue, qui pourrait menacer l’équilibre ou pire encore, l’Elite. Leur mise sous silence définitif devenait la priorité des dirigeants. “Pour la paix et l’équilibre du monde”. Des conneries. Le seul objectif de ces élimination était le maintien au sommet de la hiérarchie, l’avarice du pouvoir, du statut social.

Aux yeux du peuple, malheur arrive à ceux qui diffèrent. “La magie du démon” était le terme donné à ces pouvoirs. Leurs détenteurs devaient donc cacher leurs particularités pour éviter l’exécution. Alors quand 5 Lumiens osent user de leur magie particulière publiquement en inspirant émerveillement et fantaisie au peuple docile, la réaction attendue ne su tarder. Au nom de la paix et de l’équilibre, les héritiers du démon furent emmené au temple sacrificiel pour être donné en offrande aux dieux, et ainsi permettre à l’Elite de rester à sa place.

Malheureusement pour les gardiens, les cinq jeunes s’échappèrent et se réfugièrent dans le temple Uni où sont entreposer les Harks. Et il arriva ce qui devait arriver. Au contact des Harks, ces cas particuliers laissèrent s’échapper une puissance magique exceptionnelle sur leurs assaillants, exécutant instantanément et inexorablement tous les membres de l’Elite dans le bâtiment. Suite à cela, les jeunes gardèrent en eux une partie de la vision du monde propre à chacun des Harks, une sorte de transmission de l’idéologie de chacun des Dieux. Du moins selon les dires.

Ainsi commença cette nouvelle ère futile, inutile, violents et pleine de foi en de simples artefacts. Nombreux sont les morts, nombreuses sont les guerres a nom des Dieux, des idéologies, des Harks. Les Lumiens se déchiraient avec ces magies nouvelles : l’Invocation, le Temps, l’Altération, la Rune et l’Ombre. Le peuple se divisa en 5 ordres, laissant et l’harmonie, jadis priorités de la civilisation, tomber dans l’oubli, dans les dommages collatéraux.

Ceci ne pouvait plus durer ! Il fallait agir, il fallait un renouveau, un sauveur pour tous ces idiots ! Et il est arrivé. Cet élu, le prophète comme il est présenté dans certains ouvrages dans certains ouvrages. En réussissant à maîtriser les 5 différentes magies, chose impossible, il est parvenu à créer son propre Hark, tel les fameux Dieux. Cet Hark en sa possession, sa magie de l’Illusion pris tout son potentiel, et surpassa toutes les autres. L’apparition de l’Ordre Ultime marqua le début de notre ère. Une ère plus sombre !

Officiellement, selon la plupart des ouvrages, “l’Elu” n’est plus, et son Ordre dissout suite à cette fameuse guerre où l’Illusion aurait perdu. Mais reste à savoir ce qui est réel de ce qui ne l’est pas. Après tout, là est le pouvoir de l’Illusion n’est-ce pas ?